FANDOM


La Tollan a pris depuis 2192CU le nom officiel de Consortium tollan. Il s'agit d'un État souverain dont le territoire est situé dans la Bordure intérieure dans le nord galactique.

Elle résulte du rassemblement des Ordres tollans qui existaient clandestinement depuis le début du XXIe siècle CU à travers la Galaxie.

Les Tollans avaient une grande avance technologique sur les autres peuples d'Asguard qui s'est réduite au fil des siècles à cause de leur génocide sur Tollana. Ils se montrent hostiles à tout échange technologique depuis qu'ils en ont fait profiter un peuple qui s'est auto-détruit suite à cela.

La Tollan recherche le plus souvent la neutralité et prend parti pour les peuples agressés injustement.

 Astrographie

Localisation et frontières

quelque part.

Mondes

Cephedri (40.6.6), système Peganx (2.0.0)

monde1

Folinor (56.4.2), système Alphafridemdapeia (3.0.0)

monde 2

Arkator (50.1.-5), système Bellurico (3.0.-1)

monde 3

Corps célestes notables

Quintuple ceinture de Bila, système Bila (2.0.1)

bla

Répartition spatiale des habitants et des activités

Le monde le plus peuplé et le plus développé est indéniablement...

Histoire

 Arrivée sur Tollan et fondation de la République

Les Tollans descendent des Mayas de la Terre, ils sont transportés sur Tollan à travers le réseau crâne de cristal par les Omeyocans au IIIe siècle CU. La planète est alors riche en ressources naturelles et la civilisation tollan y fleurit à un rythme soutenu. Découvrant que leur nouvelle planète est très semblable à la Terre, avec des grands continents grouillant de vie et de vastes océans d'eau qui leur donne un écosystème bien équilibré, les Tollans se répandent bientôt partout sur la planète et y formant la République tollan. Sur le continent oriental, ils découvrent un très vaste désert.

Essor technologique du XVIIe au XIXe siècle CU

Malgré son climat agréable, Tollan connaît des épisodes occasionnels d'activité sismique et des explosions volcaniques. Les Tollans accomplissent la prouesse technologique permettant de contrôler partiellement leur climat afin d'aider à atténuer ces problèmes.

L’utilisation des ressources nécessaires à leurs technologies ainsi que la surpopulation provoquent la détérioration de Tollan. Ils ont vite épuisé toutes les ressources naturelles de leur planète et sont entrés dans un grand âge industriel. En raison de leurs avancées au cours du XIXe siècle CU, les habitants demeurent en sécurité mais ils réalisent leurs erreurs à la fin du siècle, il est alors trop tard pour sauver leur planète à leur niveau de technologie : la grande extinction de la faune s'accélère et la toxicité de l'atmosphère atteint un niveau dangereux.

Développement de la fusion et des technologies spatiales

La Tollan commence à développer des énergies propres. Bien qu'elle ait réussi à faire quelques progrès en ce domaine au cours du XXe siècle CU, il aurait fallu des milliers d'années pour réparer les dommages qu'elle s'était elle-même infligés. Les Tollans développent les voyages dans l'espace pour sauver la civilisation. Ils sont agréablement surpris, cependant, quand ils découvrent qu'une des planètes de leur propre système solaire, Sarita, est habitée par une société étrangère moins avancée, la République offre sa propre technologie afin qu'elle puisse créer de l'énergie propre grâce à la fusion.

Cataclysme planétaire et irréversibilité de l'écocide de Tollan

Les Saritans, perdus dans cette connaissance, au lieu de l'utiliser pour sauver leur planète qui subit le même sort que Tollan s’en servent pour faire la guerre. La destruction résultant de Sarita provoque le désalignement orbital de Tollan au cours des années 1980CU qui se déplace, plonge dans le chaos et voit modifié son cycle jour- nuit, laissant une de ses grandes parties dans les ténèbres éternelles. Cet accident cause aussi d'importantes fluctuations dans le champ magnétique ; le cycle des marées des océans se modifie en conséquence causant de lourds dommages à l'atmosphère elle-même, et les tremblements de terre deviennent à peu près constants sur tout le corps céleste ; les nuages ​​noirs de cendre et de fumée s'accumulent dans le ciel, ils empoisonnent l'eau, la rendant acide. À la fin du XXe siècle CU, 99,9% des espèces animales sont éteintes depuis le début de l'écocide.

Afin de ne jamais oublier ce que le partage de leur technologie a pu faire, la République instaure un jour de commémoration.

Abandon de Tollan

La Curie de la République, face à l'impossibilité de préserver la Vie sur la planète, prend la décision d'abandonner définitivement Tollan par vaisseau spatial en 1998CU. Le Conseiller Omoc et son équipe restent afin de tenter de sceller la Porte, dont les Tollans n'ont jamais réussi le décodage ou à trouver des adresses, pour que plus personne n'accède à cet enfer au cas où des êtres la re-franchiraient dans l'autre sens, et attendent qu'un des vaisseaux revienne les chercher lorsqu'un nouveau monde-mère aura été trouvé.

C'est alors qu'une équipe d'exploration spatiale terrienne de l'armée de l'air des États-Unis, SG-1, franchit la Porte des Étoiles. Elle remarque l'environnement hostile et s'apprête à quitter les lieux immédiatement. Cela aurait signifié la mort pour les Tollans restants si le docteur Daniel Jackson n'avait pas remarqué les corps de plusieurs d'entre eux agonisant sur le sol. De nombreux membres de l'équipe sont inconscients mais Omoc agrippe le bras du capitaine Samantha Carter et leur demande de retourner sur leur planète et de ne pas les sauver car il croit encore qu' un vaisseau spatial viendra les chercher sous peu. SG-1 ignore la requête et sauve le groupe en le ramenant sur Terre par la Porte. Une fois Terriens et Tollans partis il n'y a plus aucune présence vivante continue sur Tollan.

Tandis que les vaisseaux tollans errent dans l'espace à la recherche du futur monde-mère, les survivants reprennent connaissance sur Terre dans une base militaire américaine. Le Conseiller et son équipe se montre méfiant envers cette civilisation moins avancée qu'il qualifie de "primitive" et exige de repartir mais sur Tollan les coulées de lave sont près de submerger la Porte et ainsi de la condamner. De plus il refuse les propositions de relocaliser les Tollans sur d'autres mondes en cohabitant avec des "primitifs" que lui fait le commandement du Stargate Command. Le colonel Harold Maybourne mandaté par le Pentagone (l'état-major américain) demande le transfert des réfugiés dans la Zone 51, autre base militaire secrète de l'État, afin de permettre l'appropriation des technologies tollans. Avec l'accord tacite du SGC, le docteur Jackson permet à Omoc de sortir discrètement de la base souterraine car sa technologie lui permet de contacter les Nox. Ces derniers envoient l'une des leurs par la Porte qui emmène l'équipe d'Omoc avec elle et les préserve de la captivité en Zone 51.

Refondation sur Tollana

Les Nox proposent à la Tollan une planète vierge, riche en trinium, avec un écosystème stable. Les vaisseaux de sauvetage tollans sont contactés et la colonisation tollan débute. La République tollan prend les mesures s'assure d'un développement ne détériorant nullement l'écosystème grâce aux énergies propres, aux ressources naturelles et à une nourriture suffisante.

La planète est baptisée Tollana et ses deux lunes, Onseem et Deril. Après avoir arrangé le continent de la planète, qu'il appellent Vanell, les Tollans bâtissent leur première ville vers des collines environnantes de la Porte des Étoiles construite à l'aide des Nox. L'eau de l'océan proche est extraite et purifiée pour être utilisée et consommée, puis purifiée avant de retourner à l'océan. Le système de contrôle du climat qui est employé maintien la planète dans des températures idéales, et parfois fait éclater un orage dans le but de parfaire la nature locale.

D’autres bâtiments ou monuments s'ajoutent comme le Mur du Souvenir sur lequel le nom de chaque Tollan est gravé avec en son centre la déclaration de la plus haute loi tollan : ne jamais partager de technologie quel que soit l’espèce si elle n’est pas sûre de l’employer prudemment. Les habitants commencent à le visiter régulièrement, certains pour prier, demander de l’aide et un guide dans leurs vies.

Les logements sur la planète sont fournis par le gouvernement, la plupart des personnes résident dans de petites maisons privées peu meublées alors que les maisons familiales possèdent de plus grands aménagements. Chaque logement de base a des équipements pour les divertissements, l’hygiène, une pièce commune pour les rassemblements et des quartiers privés. Les personnes travaillant dans les bureaux du gouvernement ont souvent un logement légèrement plus grand que les autres, plus près du lieu de travail.

La place des Ministères est bordée par les organes du gouvernement, divisée en quatre sections. Les bureaux sont nommés d’après leur fonction : le Ministère de la Santé, le Ministère de la Justice, le Ministère de la Science et enfin le Ministère de l’Espace. Chaque ministère accomplit d’importantes tâches dans le gouvernement de la Tollan, mais chaque bureau doit faire un rapport à la Curie, l'organe suprême.

L'architecture est essentiellement de grès, de marbres et de béton, compose avec des édifices-ponts, des rez-de-chaussée libres, des passerelles, le tout dans une horizontalité rectiligne globale répondant aux courbes des collines aplaties.

Pour défendre la planète, une série de batteries de défense orbitale est déployée, localisées à des points stratégiques sur toute la surface de la planète. Ces canons à ions géants sont capables tirer des charges à ions dans l’espace depuis la surface, avec une précision mortelle, et sont capables de détruire tous les vaisseaux-spatiaux.

Médiation tollan Klorel-Skaara

Ces canons sont utilisés lorsqu’en 2000CU, le Goa'uld Klorel s’enfuit de la planète avec deux Ha’tak de Heru’ur à sa poursuite. Klorel, qui connaissait les Tollans, les savaient capables de détruire ses poursuivants et avait pensé que cela était un bon moyen de s’échapper. La Tollan les prévient que si les vaisseaux ne s’en vont pas ils seront détruits. L'avertissement n'est pas pris en compte et les Ha’tak sont annihilés mais Klorel s’échappe grâce à un Planeur de la mort. Endommagé, celui-ci s’écrase près de la capitale tollan. Une escouade se rend sur le lieu du crash et voit Skaara, temporairement capable de contrôler son corps, leur demander de l'aide. Skaara-Klorel est ramené dans Tollana - la ville - où il est guéri de ses blessures ; une ceinture de contrôle lui est astreinte pour permettre tant à l’hôte qu'au symbiote de parler librement.

Les Tollans organisent un tribunat pour déterminer du contrôle du corps et invitent l'équipe terrienne SG-1 ainsi qu'un contingent goa’uld dirigé par Zipcana pour représenter les deux parties, l’hôte et le symbiote. Est également invitée Lya, une Nox, comme partie neutre. Durant le tribunat, les deux parties argumentent pour le contrôle du corps de Skaara, en même temps que Zipcana ordonne en secret à contingent de localiser discrètement les canons à ions. Le capitaine Samantha Carter et Teal’c de SG-1 suivent les jaffas jusque près des canons. Ils rapportent cela au colonel Jack O'Neill, celui-ci ordonne à Carter d’en parler à Narim, le Tollan qui les avait accueillis, qui pend une audience à la Curie. Bien que les Tollans examinent leurs canons, ils ne trouvent aucune trace de marquage et rejettent les affirmations de SG-1 lui intimant l'ordre de rester loin des troupes de Zipcana pendant le tribunat.

Ignorant les ordres d’O’Neill, Teal’c va parler seul des troupes de Zpicana à Lya et lui demande son aide pour défendre la planète. Teal’c la convainc d’occulter un seul canon à ion pour que les troupes de Zipcana ne puissent pas le localiser et le marquer. Pendant le tribunat, un vaisseau-mère goa'uld vient en orbite de la planète sur ordre de Zipcana ce qui provoque l’irruption de Narim dans le tribunat qui l’interrompt. La Haute-Chancelière Travell, ayant été prévenue par Zipcana que le vaisseau était simplement venu comme transport, l'informe que les systèmes de défenses automatiques tollans détruiront le Ha’tak s'il tente une action belliqueuse. C’est ce moment que Zipcana choisi pour clore le tribunat, tout comme SG-1 et Lya.

Le tribunat arbitre que Skaara récupérera le contrôle de son corps et que le symbiote Klorel sera stocké pour qu’il soit inséré dans un nouvel hôte. Les Tollans appellent la Tok’ra pour les aider à enlever le symbiote de Klorel. Zipcana ordonne alors à son vaisseau de mettre en action le plan goa'uld : il cible tous les canons à ions - sauf celui occulté par Lya - et les détruit. Les Planeurs de la mort se mettent en recherche du canon encore intact et tentent de le détruire. Cependant, Teal’c prend le contrôle de l'arme et abat les chasseurs et le navire en orbite.

Klorel est ôté par la Tok'ra du corps de Skaara qui retourne vivre sur Abydos. Klorel est placé dans une boite et envoyé sur une planète goa’uld de son choix comme en convenait le tribunat.

Le vol de technologies tollans

En 2000CU Tollans et Asgards découvrent que des Terriens auraient volé des technologies de quelques races, et menacent de couper tous les liens avec eux si les vols ne sont pas arrêtés. Le général George Hammond et le colonel Jack O'Neill conçoivent un plan en secret puis en informent les Tollans avant qu'ils ne le mettent en action. Le SGC envoie SG-1 sur Tollana apparemment pour rouvrir des négociations diplomatiques mais ce n’est en fait qu’un prétexte pour qu'O'Neill puisse voler une technologie. Après une conversation brève avec la Curie tollan où O'Neill simule une colère, SG-1 quitte les négociations. Dans un couloir le colonel vole sous les yeux et envers le désaccord de son équipe un désactivateur d’arme juste avant le retour par la Porte des Étoiles. Les Tollans, suivant le plan, laissent O'Neill voler la technologie, mais envoient des représentant sur la Terre pour "exiger" de la leur restituer puis prétendent couper les liens avec la Terre.

Après qu’O’Neill a réussi à rendre les technologies volées en infiltrant une base avancée secrète du NID responsable des vols - lequel avait approché le colonel croyant voir en lui un soutient dans leur projet -, les Tollans envoient une fois de plus Travell au SGC pour constater que les agents du NID ont été appréhendés. Voyant que la Tau’ri était capable d’appréhender les traîtres, ils normalisent leurs relations diplomatiques.

Génocide et chute de la République

En 2001CU, le Goa'uld Tanith se rend sur Tollana avec un Ha'tak insensible aux canons à ions mis au point par Anubis et oblige la Haute-Chancelière Travell à lui construire des bombes hors-phase, c'est-à-dire équipées d'un disperseur moléculaire pour qu'elles puissent traverser les matières solides et donc l'iris de la Porte tau'ri.

Le Conseiller Omoc est assassiné sur ordre de la Haute-Chancelière pour que puisse s'établir avec la Tau’ri une négociation d’échange de trinium, ce matériau étant un élément indispensable à la conception de leur nouvelle arme. Les négociations sont engagées mais ce brusque revirement diplomatique éveille les soupçons des Terriens étasuniens mandatés sur Tollana - l'équipe SG-1 - qui sont contactés par Narim leur exprimant ses doutes sur la mort officiellement naturelle d'Omoc puis son inquiétude sur l'éventualité d'un complot. L'équipe en fait part à sa hiérarchie puis enquête discrètement avec l'aide de Narim. Ils découvrent le funeste marché que le chef d'État tollan s'est vu contraint d'accepter pour éviter l’annihilation, ce qui s'avérera impossible.

Après que Narim a détruit les armes, Tanith commande un assaut dévastant Tollana et signant la fin de la République tollan. Les très rares survivants cachés sont recueillis par les quelques Tollans qui ne se trouvaient pas sur le monde-mère et forment les Ordres pour restaurer la Tollan.

Fondation des Ordres et clandestinité

Alors là les Tollans se cachent partout dans la galaxie comme des juifs.

Réunion des Ordres et fondation du Consortium

Au bout d'un moment (2 siècles quand même), ils en avaient raz le cul et ont décidé que ça allait bien, alors ils ont refondé la nation tollan.

Politique et administration

Organisation des pouvoirs

L'organisation des pouvoirs est définie par tel texte (lien vers la Constitution ou la Loi fondamentale ou jenesaisquoi disponible en lecture dans un article consacré à ça). Bla bla bla le chef c'est lui... et puis y'a d'autres gars qui officiellement sont plus ou moins importants mais c'est pour faire genre, en fait on s'en fout de ce qu'ils pensent ou disent. Et sinon machin élit truc et chose désigne bidule et ils ont tel et tel pouvoirs.

Découpage territorial

Bla bla bla il y a tel niveau de régions avec à l'intérieur des sous-régions et à l'intérieur des sous-sous-régions etc. et ça peut aller encore loin...

Gouvernement

Bla bla bla le chef de l'État est actuellement Connard Ier et les ministères sont répartis comme suit...

Défense

Bla bla bla il y a tel et tel organisme, la flotte est pouissante comme ci et organisée comme ça avec plutôt tel genre de vaisseaux.

Politique étrangère et diplomatie

Bla bla bla ils sont sympas, genre les bons gars avec qui on boirait bien un coup, mais bon comme tout-le-monde ils ont fait des guerres et massacré hein.

Population et société

Physionomie

Bla bla bla ils ressemblent à ça...

...et Dieu qu'ils sont moches !

Démographie

Bla bla bla ils sont nombreux, environ... beaucoup. Leur population est en hausse/baisse/stagnation parce qu'il y a eu de l'immigration à tel moment.

Langues

Bla bla bla ils parlent le galactique mais il y en a deux ou trois qui parlent l'english. C'est tout.

Religions

Bla bla bla il y a carrément une religion d'État. Ben en fait c'est la religion Ori. Carrément. Donc si vous passez là-bas, évitez de dire "à bas les Oris" ou votre séjour sera écourté ainsi que votre continuité physique.

Éducation

Bla bla bla il y a une académie militaire réputée... ou pas. Sinon, les nouveaux arrivants sont formés (ou non) comme ceci ou cela.

Économie

Secteuréconomique1

Bla bla bla ça rapporte un max.

Secteuréconomique2

Bla bla bla ça sert surtout à construire des vaisseaux mais ils répondent à des commandes parfois.

Coopération industrielle ou économique

Bla bla bla ils ont participé à tel projet autrefois. Et ça a foiré en fait.

Culture

Bla bla bla mais sérieusement qu'est-ce qu'on s'en fout de la culture ! Enfin bon. L'architecture est très jolie ici et il y a un musée là. Ils ont l'habitude culturelle de se gratter le nez en soufflant sur une mouche. Ils font de la très belle propagande avec de beaux marteaux et faucilles entrecroisées sur fond rouge vif, très sympa. Ils sont plutôt proches de la Nature... ou pas.

Notes et références

...les éventuelles notes.